He who seeks freedom and fortune course the endless seas.
Dans un monde en ébullition, dirigé par l’avidité des nobles et secoué par les plus audacieux, quel sera votre rôle ? Milles trésors et mystères hantent ces mers, serez-vous capable d'en tirer l'avantage ? Prenez le large et voguez vers ces horizons inconnus !
Le règlementL'histoirePrésentationGestion des personnagesLes prédéfinisPartenariat
A savoir
# Ouverture du forum le 18/07/17
# 16/08/17: accueillons notre nouveau maitre du jeu.
# 20/09/17: Quête - Exhibition à la Française.
# 29/10/17: Jeu, la petite chasse au trésor.
# 06/05/18: Jeu, bataille navale, Niveau I.
Contexte
1717,Une odeur de poudre flâne sur les vagues. Quelques débris flottent, balancés par la houle indifférente aux massacres. Au loin des coups de canon, des cris et le frémissement métallique des épées résonnent :Les peuples du bassin Ouest-Atlantique se battent farouchement pour dominer les mers et imposer leurs lois, tandis que des pirates pillent sans scrupules le moindre navire susceptible de leur rapporter de quoi vivre. Avides de liberté, ambitieux ou désespérés, ces derniers poussent les limites du connu, bravant les dangers les plus sombres et chassant les trésors perdus...
Lire la suite...
Evénements
Exhibition à la Française
Les prémices de grands débordements. Acte Premier - Introduction
Le vent battait sauvagement les voiles en ce chaud début d’Avril. La ville de Nantes était en effervescence depuis plusieurs jours, l’on avait rarement vu autant de traducteurs dans cette belle ville portuaire française. Il se murmurait que le roi de France et la reine d’Angleterre elle-même s’étaient intéressés à l’événement. Et quel événement ! L’inauguration d’un navire unique en son genre.L’Aphrodite entrait dans les eaux froides de l’océan Atlantique et pour l’occasion son propriétaire organisait un immense banquet ou tout le monde était invité à condition d'avoir un nom important. Pour les nobles cela n’était aucunement un problème, pour les jeunes bourgeois, travailleurs aisés ou petits seigneurs, c’était une autre histoire. Certains civils s’étaient vu offertl’accès au bal pour leurs divers compétences, ils étaient dispensé du droit d’entré en échange de servir contre rémunération. Il n’y avait nul doute qu’il y aurait quelques invités indésirables, pour ces derniers, corsaires, marines et mercenaires s’affichaient fièrement sur le port de Nantes et l’Aphrodite.
Lire la suite...
Pirates and Freedom
Un combat pour la liberté

Partagez|

La traversée (Pv Calla)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nombre de messages : 24
Masculin Age : 27
Métier/rang : .
Personnalité : .
Date d'inscription : 17/01/2018

Feuille de personnage
Allégeance: Shimizu Tokane.
Armes: Daisho (Katana et Wakizachi)
Compétences:
avatar
Le voyage de retour enfin ! Le jeune japonais était parti sur une autre île pour remettre une lettre de la part de sa maîtresse, une mission simple, un peu trop simple pour le jeune homme. Prendre la mer n'était jamais un moment très agréable pour et ce même s'il avait pris l'habitude depuis, non vraiment il n'aimait pas la mer et la navigation. Alors devoir faire un voyage pour une simple lettre, ça ne l'arrangeait pas du tout. Heureusement il était samurai et il n'allait donc pas refuser quoi que ce soit à sa maîtresse simplement parce qu'il n'a pas envie.

Il était parti sur un navire pirates, mais c'est un contrebandier qui allait le ramener à Port Royal, depuis la prise de la ville par les frères de la côte les marchands n'approchaient plus trop. Même s'il n'aimait pas les pirates, il reconnaissait qu'il aurait sans doute préféré pour le retour, les contrebandier pouvaient se faire attaquer par ces pirates, il était rare par contre qu'ils s'affrontent entre eux. Enfin il n'y avait pas à craindre une attaque plus qu'un autre jour après tout, c'était les Caraïbes.

Le capitaine du navire accepta son paiement, lui précisant qu'il n'y aurait pas que lui en tant que passager sur cette traversée, en effet une femme avait embarqué également. Heureusement le capitaine était plus vénal que superstitieux, les yeux de l'enfant guerrier virent simplement des cheveux d'une couleur écarlate, étrange pour des cheveux, mais pouvait-il juger avec ses cheveux argentés alors qu'il avait 17 ans ?

Le voyage allait durer trois jours et pour le premier Kurosu resta tranquille, préférant ne pas trop se mêler aux autres, pas qu'il était spécialement peu enclin à la discussion, c'est juste qu'il n'était pas du genre à aller facilement vers les autres, en général les choses sont plus faciles pour lui après la première discussion. Enfin bref, le jeune homme avait trouvé un coin tranquille sur le navire, chose rare, pour méditer, après tout il avait payé son voyage, il n'avait pas à travailler avec les autres marins, surtout qu'il l'avait déjà fait que ce ne fût pas glorieux.

Le début d'après midi commençait alors que la vigie hurla voir des voiles au loin, un navire semblait les suivre et très vite les hommes comprenaient qu'il s'agissait d'un shooner pirate, un navire rapide fait pour entrer rapidement au contact pour l'abordage. Là tous les hommes s'activèrent, il y avait de la peur dans l'air, mais pas que, on sentait bien qu'ils avaient l'habitude, chacun d'eux savait quoi faire et au cas ou ce n'était pas le cas le capitaine ou le second donnèrent des ordres.

Malgré qu'il revêtisse plus souvent les vêtements classiques d'un jeune homme des caraïbes, Kurosu gardait le signe de sa différence ethnique sur le visage, mais aussi et surtout via ses armes. Il possédait toujours son daisho (katana et wakizachi), il mit sa main gauche sur ce dernier, près à dégainer si le navire pirates abordaient le leur. De toute manière c'était la chose qu'il faisait le mieux, sur terre comme en mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 19
Féminin Age : 22
Métier/rang : Assassin/Civile?
Personnalité : Froide
Date d'inscription : 06/02/2018
avatar

La traversée
ft. Kiyomasa Kurosu

Sur cette île dans les Caraïbes, Calla savait qu'elle ne te trouverait pas beaucoup de boulot. La plupart des habitants se connaissaient, aussi, il n'était pas possible de faire un quelconque assassinat discrètement. Un chef de village fit appel à ses services pour régler des conflits de quelconque importance entre ivrognes. Et ça s'arrêtait là. Bien obligée de constater qu'elle ne ferait pas fortune ici, Calla s'empressa de partir sur le premier bateau qui repartira vers de plus grands pays. Si beaucoup de marins refusaient catégoriquement sa présence sur leur navire, il y avait quand même quelques avares prêts à l'accepter pour quelques pièces en or de plus. Si la tueuse professionnelle perdait patience, il lui arrivait d'user de ses charmes ( son simple décolleté suffisait en général ) ou de ses armes ( menacer le service trois pièce du capitaine fonctionnait bien ) pour avoir ce qu'elle voulait.

Deux semaines après avoir doré au soleil, Calla montait à bord du bateau pour un voyage de trois jours vers Port-Royal. Pour le premier jour, Calla ignorait les regards insistants vers elle. Elle n'avait pas spécialement envie de parler avec qui que ce soit, pas même avec cet étrange garçon à la chevelure argentée et portant des armes bien atypiques. Il n'était clairement pas européen. Sûrement originaire de ses fameux pays orientaux dont elle en avait entendu parler. Il faudrait qu'elle y mette un pied un jour.

Finalement, le séjour ne se fera pas aussi paisible qu'elle ne l'espérait. Pour éviter la présence des hommes, Calla s'était hissée sur l'un des mats et profitait pleinement de la brise marine. Mais c'était sans compter sur le cri de la vigie au-dessus de sa tête qui vint briser le calme précaire.

Des pirates en vue.

Très vite, l'agitation se fit sur le navire. Les marins couraient dans tous les sens, chargeaient des canons, sortaient sabres et pistolets. Calla descendit de son perchoir. Lorsqu'elle posa le pied sur le pont, un coup de canon se fit ressortir. C'était du côté des ennemis. Coup de chance ou pas, le boulet passa au-dessus d'eux et atterrit dans l'eau, une gerbe d'eau apparaissant trente mètre plus loin. Pas très loin. La prochaine fois, ils réussiraient à les toucher.

C'était la première fois que la tueuse assistait à une attaque de pirate. Elle sentit un frisson parcourir son échine mais rien de plus. Cette sensation n'était pas différente de toutes les fois où elle commençait une mission. Mais elle retrouva rapidement son calme, prête à dégainer et à se battre. Les mains posées sur les poignés de ses dagues, Calla se positionna en position de défense, les genoux légèrement fléchis, prête à attaquer à n'importe quel moment.

D'autres coups de canon retentirent dans les deux camps et le combat s'engagea très rapidement une fois que l'abordage commença.

Les festivités pouvaient commencer!



[HRP :comme je suis pas encore à l'aise avec les combats et le système de dé, j'ai pas osé engager le combat pour l'instant, j'espère que ça te dérange pas >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 24
Masculin Age : 27
Métier/rang : .
Personnalité : .
Date d'inscription : 17/01/2018

Feuille de personnage
Allégeance: Shimizu Tokane.
Armes: Daisho (Katana et Wakizachi)
Compétences:
avatar
HRP ::
 

Le combat naval n'allait pas durer très longtemps, visiblement ce navire pirate était plus fait pour filer sur les mers et aborder rapidement et agilement un autre navire, pas pour tirer ou supporter trop de coups. Pour le jeune homme aux cheveux de cendrées c'était une très bonne chose, il n'était pas doué pour tirer au fusil et encore moins au canon, son combat à lui était toujours au contact, l'un de ses désagréments bien entendu.

Pendant les rares tirs aux canons le jeune japonais faisait surtout attention à ne pas se trouver sur la trajectoire d'un tir, il avait déjà vu quelqu'un se prendre un boulet, c'était rapide et directe et il n'aimerait pas mourir ainsi, ce serait un peu ridicule. Le gamin aurait certainement préféré ne pas rencontrer de pirates du tout, mais malheureusement le destin en avait décidé autrement, à présent il espérait qu'ils abordent vite, il avait réellement le sentiment d'être inutile, à vrai dire il l'était pour le moment.

Mais finalement le choc du navire pirate contre le leur lança le début des hostilités, Kurosu dégaina sa lame donc, la gardant à deux mains, il préférait rester légèrement en retrait au début, il n'était pas à ça son avantage en plein milieu d'une mêlée hasardeuse, il préférait avoir de l'espace et de toute manière en quelques secondes chaque personne sur ce pont aurait quelqu'un à combattre.

Bientôt donc le premier adversaire de Kurosu arriva vers lui, les pirates n'étaient finalement que de simple bandit des mers, des combattants grossiers pour la plupart, même si certain capitaine se défendaient honorablement. Ainsi le jeune japonais n'eut pas de mal à parer le coup de son adversaire avant de lancer une contre attaque qui sectionna la gorge de son adversaire.

A présent que son premier sang était versé le jeune homme s'avança un peu vers la mêlée, un bandit se tourna vers lui en le voyant approcher, mais Kurosu était trop rapide et il ne lui fallut qu'un coup pour trancher net l'avant bras de son adversaire avant de le faire reculer d'un coup de pied. Il n'était pas encore mort, mais avec une telle amputation cela n'allait pas tarder.

Le combat allait encore faire rage avant qu'un vainqueur se décide, pour le moment Kurosu restait concentrer, même si de temps en temps le mouvement du navire, sa façon de tanguer pouvait parfois gêner Kurosu, heureusement le jeune homme était bien assez expérimenté pour se battre avec des conditions difficiles (pour lui là actuellement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 19
Féminin Age : 22
Métier/rang : Assassin/Civile?
Personnalité : Froide
Date d'inscription : 06/02/2018
avatar

La traversée
ft. Kiyomasa Kurosu

Tout était si bruyant. Si agité. Rien à voir avec ses combats habituels. Ceux qui se faisaient dans l'ombre. Au détour d'une rue. Dans une ruelle sombre peu fréquentable. Ou bien dans un lieu de divertissement où il était si simple de glisser quelques gouttes de poison dans un verre. Cette fois-ci, le combat se basait sur la rapidité et l'agilité à parer et esquiver les coups. Dans la cohue, un seul coup, une seule erreur pouvait s'avérer fatale. Les sens de Calla étaient aux aguets plus que jamais. Du coup d'œil, elle vit la chevelure blanche se déplacer très rapidement, avant de se focaliser sur son propre combat à venir.

Le premier homme à foncer sur elle hésita en remarquant qu'elle était une femme. Les pirates devaient s'attendre à piller des trésors mais voir une femme sur un navire n'était pas prévu. Un sourire concupiscent sur les lèvres, il accourut vers la mercenaire en criant grossièrement des insanités. Mais il n'eut même pas le temps de finir sa phrase que ses mots se perdirent dans un gargouillement. Il n'avait pas eu le temps de faire quelques pas qu'une dague s'était retrouvée figé dans sa gorge, le stoppant net dans sa course. Calla ne perdit pas de temps et s'approcha de lui pour reprendre son arme, faisant tomber le corps agonisant avant de retourner dans la mêlée.

Pour chacun de ses face à face, les pirates faisaient toujours la même erreur : la sous-estimer parce qu'elle était une femme. Calla avait été élevée et entraînée dans le seul but de tuer. Il était hors de question de perdre face à des pauvres bandits qui se contentaient de transpercer et piller sans aucune technique. Tranchant la gorge de sa troisième victime, le combat prendre de l'ampleur chaque seconde passée. Calla faisait de son mieux pour garder son équilibre alors que le bateau tanguait ça et là.

Des éclats de voix bien plus féroces que les autres attira son attention, l'obligeant à lever les yeux vers l'endroit où se trouvait le gouvernail. Le capitaine semblait en fâcheuse position, croisant le fer face à deux hommes. De vrais lâches. Se débarrassant de son adversaire d'un coup de botte, la mercenaire écarta toutes obstacles sur son chemin de rapide coup de dagues. La distance n'était pas très longue mais elle crut avoir pris une éternité pour y arriver tant les gens se mettaient sans cesse sur sa route. Profitant de l'effet de surprise, elle planta sa dague dans la nuque de l'un des hommes ennemis qui se figeaient quelques secondes après seulement lorsqu'il réalisa qu'il avait été poignardé dans le dos. Elle jeta le cadavre sur le côté et se prépara pour affronter le deuxième qui hésitait désormais sur le choix de sa cible.

Et ce seul instant d'hésitation était suffisant pour signer son arrêt de mort.



[HRP j'espère que la fin te va et que ça te laisse le choix du coup de venir de me donner un coup c: ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 24
Masculin Age : 27
Métier/rang : .
Personnalité : .
Date d'inscription : 17/01/2018

Feuille de personnage
Allégeance: Shimizu Tokane.
Armes: Daisho (Katana et Wakizachi)
Compétences:
avatar
Il ne cherchait jamais le combat, mais lorsque ce dernier était là il n'hésitait jamais et faisait ce pour quoi il était né, ce pour quoi il s'était entraîné. Bien sûr on aurait pu penser qu'en tant que samurai il était né pour servir, mais ce n'était pas tout, servir était une chose, encore fallait-il savoir réellement le faire. En tant que militaire servir voulait généralement dire se battre pour défendre son seigneur ou son maître. Il en était ainsi et il espérait bien qu'il en serait toujours ainsi, ou au moins qu'il mourrait en faisant cela.

Soudain une pensée lui traversa l'esprit, même si son maître n'était pas là, il y avait bien quelqu'un d'important à protéger sur ce navire : le capitaine. Non pas qu'un tel homme soit irremplaçable c'était surtout le coup que cela mettrait à l'équipage de voir leur chef mort ou simplement vaincu. Même s'il avait remplit sa mission, Kurosu ne devait pas mourir en vain ici, il devait rentrer c'était impératif.

Ainsi donc le jeune homme aux cheveux d'argent lança un regard rapide vers le gouvernail et il aperçut l'homme au combat lui aussi, il en fini donc avec son adversaire du moment avant de remontrer le pont en se frayant un chemin tant bien que mal. Le navire pirate avait coulé donc maintenant ces derniers n'avaient d'autres choix que de prendre ce navire, ils allaient redoubler d'efforts c'était certain.

Le petit corbeau arriva alors que la dame aux cheveux de feu avait fait sa fête à l'un des deux assaillants du capitaine et que l'autre hésita entre ses deux cibles, fatale erreur. Finalement, ce fût Kurosu qui vint le pourfendre de son sabre, en plein coeur, utilisant une petite course rapide et un saut, surprenant l'homme qui ne s'attendait pas à une troisième cible surprise. Le jeune homme retira prestement son katana du corps de son adversaire, pour se tourner vers le capitaine et la dame rouge.


Navire eux coulé. Trouver cap'tain, tuer, gagner.

Il espérait qu'ils comprennent ce qu'il disait, leur proposant simplement de trouver le capitaine ennemi et lui faire sa fête pour en finir avec cet assaut.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La traversée (Pv Calla)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Alice aux pays des merveilles / La traversée du Miroir
» Calla Eskadi - Aventurière
» J'ai traversé toute la Terre du Milieu pour vous trouver!
» pourquoi le poulet a t'il traversé la route?philosophie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pirates and Freedom :: Les lieux des RP :: Les Caraïbes-