He who seeks freedom and fortune course the endless seas.
Dans un monde en ébullition, dirigé par l’avidité des nobles et secoué par les plus audacieux, quel sera votre rôle ? Milles trésors et mystères hantent ces mers, serez-vous capable d'en tirer l'avantage ? Prenez le large et voguez vers ces horizons inconnus !
Le règlementL'histoirePrésentationGestion des personnagesLes prédéfinisPartenariat
A savoir
# Ouverture du forum le 18/07/17
# 16/08/17: accueillons notre nouveau maitre du jeu.
# 20/09/17: Quête - Exhibition à la Française.
# 29/10/17: Jeu, la petite chasse au trésor.
# 06/05/18: Jeu, bataille navale, Niveau I.
# 16/09/18: Quête - La chasse aux trésors de Nicolas Alvel.
Contexte
1717,Une odeur de poudre flâne sur les vagues. Quelques débris flottent, balancés par la houle indifférente aux massacres. Au loin des coups de canon, des cris et le frémissement métallique des épées résonnent :Les peuples du bassin Ouest-Atlantique se battent farouchement pour dominer les mers et imposer leurs lois, tandis que des pirates pillent sans scrupules le moindre navire susceptible de leur rapporter de quoi vivre. Avides de liberté, ambitieux ou désespérés, ces derniers poussent les limites du connu, bravant les dangers les plus sombres et chassant les trésors perdus...
Lire la suite...
Evénements
La chasse aux trésors de Nicolas Alvel.
Une étrange lettre parcourut le monde et les océans. Celle-ci disait :"On me nomme Red Sword et je possède une carte authentique de l'un des trésors jamais découvert de notre époque.Je vous invite à me rejoindre et je vous donnerai des copies de la carte par pure caprice de ma part.Si vous êtes curieux et intéressé, venez me rejoindre."A la suite un petit plan qui indiquait l'endroit de rendez-vous.
Dans une grotte sur une île hostile, de grands bruits résonnaient à des kilomètres. Des odeurs de rhum et de poudre envahissent les lieux.Cette étrange grotte à été aménagée en une sorte de taverne peu fréquentable. On pouvait trouver à l'entrée des corps en décomposition d'hommes et d'animaux. Rien qu'a cette odeur mélangée à d'autres, il fallait vraiment avoir des tripes ou aucun odorat pour y pénétrer.Ce jour-là, ce fut plus bruyant que d'habitude et de nombreux navires tous confondus y avaient jeté l'ancre.A l'intérieur, on pouvait bien sûr y apercevoir des pirates et autres bandits en tous genres, mais aussi, chose inhabituelle, on y trouvait également des corsaires, des soldats de la marine de nombreux pays, des civils, des aventuriers explorateurs... C'était un bien étrange rassemblement.Comme on pouvait s'y attendre, de nombreuses bagarres éclatèrent de toutes parts. Des coups de feu en passant par des sabres qui s’entrechoquaient.
Lire la suite...
Pirates and Freedom
Un combat pour la liberté
Bonjour à tous les moussaillons, le forum est de nouveau OUVERT à tous.

Partagez|

Charles Bonapart (corsaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Admin
Nombre de messages : 949
Féminin Age : 34
Localisation : sur les mers
Métier/rang : Fandatrice
Personnalité : Sadique
Date d'inscription : 11/10/2007

Feuille de personnage
Allégeance:
Armes:
Compétences:
avatar

 

 
Charles Bonapart

Avatars en libres-services.


 
Son caractère

 
Calculateur. Intelligent. Stratège. Charles Bonapart ne s’autorise aucune erreur. C’est le genre de personne qui réfléchit avant d’agir, ce qui lui permet de ne faire pratiquement jamais d’erreur, et d’avoir un coup d’avance ! Ne vous aventurez pas à jouer aux échecs avec lui, c’est comme si vous perdiez déjà ! Il sait évaluer son adversaire afin de savoir s’il peut avoir le dessus, ou non. Notre homme n’est pas du genre à partir la queue entre les jambes mais, s’il en déduit qu’il n’a aucune chance, il ne s’aventurera pas là où ses forces risqueraient de le quitter. Il n’est pas assez bête pour risquer sa vie pour rien, quitte à se faire traiter de lâche, car à ses yeux, il n’y a nulle lâcheté dans son comportement, simplement une logique, une stratégie.
Bonapart est plutôt cultivé. Il aime particulièrement lire de nombreux ouvrages et y faire référence dès que possible. Les langues étrangères et les cartes maritimes n’ont aucun secret pour lui. C’est notamment pour cette raison qu’il est très vite monté en réputation. Malgré cela, notre ami n’est pas de ceux qui se prennent la tête. Si on ne l’énerve pas, c’est un homme plutôt sympathique ! En plus de son incroyable intelligence, il possède un excellent maniement du sabre et se bat avec beaucoup d’élégance. Certaines le surnomment l’escrimeur. Ou le bibliothécaire. Cela dépend assez de la personne qui vous parlera de lui.
Sa particularité est qu’il considère tout le monde à la même échelle, qu’il s’agisse de l’homme le plus stupide ou le plus cultivé. Il ne fera aucune différence et traitera son interlocuteur (ou son adversaire) exactement de la même manière.

 
L'histoire

 
Charles Bonapart, homme âgé de 35 ans, est d’origine française. Homme de lettres, Charles a pu développer son amour pour la langue française au sein de la capitale où il semble avoir vécu une majeure partie de sa vie. Tout aurait dû le maintenir éloigné de la vie de marin, et encore plus de corsaire. Mais le destin voulait encore lui jouer des tours, comme Charles aime le raconter avec quelques détails croustillants et de nombreuses figures de style. Charles Bonapart est devenu le héros du roman de sa vie. Issu d’une famille fortunée et noble, Charles a passé des heures dans la bibliothèque familiale pour enrichir sa culture et dans la salle d’escrime afin d’alimenter son amour du sabre. Cependant, sa place familiale a fait que son père, dirigeant d’une compagnie de navires marchands, a tenu à ce que son fils aîné reprenne l’affaire familiale.
Charles Bonapart est donc monté à bord de l’un des navires et c’est dès que son pied fut posé sur le pont que l’aventure commença ! Le navire marchand à destination du Nouveau-Monde a essuyé une tempête, survécu à une tentative de pillage corsaire, et finalement succombé à une mutinerie. Maudit navire ! Porte malheur ! Voilà ce qu’en disaient les marins au moment où ils ont mis pied à terre à Port-Royal.
Charles Bonapart s’est donc retrouvé seul avec un navire sur les bras, découvrant par la même occasion, de la bouche des matelots, que de nombreuses rumeurs courraient sur la faillite du paternel Bonapart. Charles accusa le coup comme il le faisait habituellement. Il garda la tête haute et élabora un plan. Il avait un navire. Il avait de l’ambition. Il avait de l’éloquence. Charles Bonapart trouva des matelots et les engagea dans son équipage. Sa connaissance de la cartographie lui permis d’endosser un rôle nécessaire à bord. Il ne ferait pas la même erreur que son père. Charles Bonapart s’investit dans son navire. Il fit parvenir un courrier à la Capitale, assurant à ses parents qu’il retrouverait la fortune perdue, et au Roi qu’il pouvait compter un nouveau bâtiment dans sa flotte corsaire : le navire de Charles Bonapart, le Destin.

 
Codage fiche by @Cerise sur art of the fruits

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pirates-and-freedom.forumpro.fr
Charles Bonapart (corsaire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» AVANT PROJET DE LOA DU SENATEUR FETICHEUR MOISE JEAN CHARLES !
» PREVAL, CELESTIN ,MAWOM ,MOISE J CHARLES SOUPLE BA NOU YON TI CHANS
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pirates and Freedom :: 
Administration
 :: Présentation des membres :: Prédéfinis
-